Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Profitez des Soldes chez JB Rodde jusqu'au 19 Février 2019

RESERVEZ votre paire en ligne, ESSAYEZ là en magasin et recevez un cirage en CADEAU
LIVRAISON OFFERTE dès 200 € d'achat
Comment choisir des chaussures pour pieds sensibles ?

Comment choisir des chaussures pour pieds sensibles ?

Les déformations des pieds sont souvent douloureuses. Un chaussage adapté est essentiel afin d'éviter les douleurs mais aussi pour garder une autonomie et une qualité de vie. De plus, le port de chaussures mal adaptées au pied entraîne souvent des problèmes au niveau de la jambe et de la colonne vertébrale.

Quels sont les critères de choix à privilégier pour vos pieds sensibles ?

• La paire de chaussures pieds sensibles doit offrir un espace généreux au niveau des orteils. Cela permettra une position saine et naturelle du pied, garantissant un bien-être exceptionnel.
Si vos orteils vous font souffrir, choisissez une hauteur d'empeigne suffisante (dessus de la chaussure) pour éviter tout point de pression.

• Le maintien de la chaussure doit se faire au niveau du cou de pied par un système de fermeture réglable (laçage, bande auto-agrippante). Le maintien du pied empêche celui-ci de glisser à l'intérieur ou de déchausser le talon à la marche.

• La chaussure pour pieds sensibles doit être facile à enfiler avec une tige à ouverture large et des systèmes de fermeture aisés pour les gens qui ont de la difficulté à se (dé)chausser, comme la fermeture à glissière.

• La semelle doit être anti-dérapante afin de réduire le risque de chutes. La semelle doit être en contact direct avec le sol. La semelle compensée est idéale pour les personnes qui ont un déséquilibre postérieur.

• Et surtout, la hauteur de talon ne doit pas excéder 3.5 cm. En effet, la surcharge de poids sur l'avant pied peut entraîner des maux podologiques comme des cors, callosités, hallux valgus (« oignons »), orteils en griffe ou en marteau.

• Si vous avez une orthèse plantaire réalisée par votre podologue, choisissez un modèle de chaussures dont la semelle intérieure se retire afin d'y insérer la vôtre. C'est ainsi que les caractéristiques des chaussures seront conservées : largeur, longueur mais surtout hauteur d'empeigne (à l'avant du pied).

Les matériaux utilisés et les semelles

Privilégiez les matériaux souples, élastiques pour éviter les troubles circulatoires.

Les semelles extérieures doivent être souples mais aussi anti-dérapantes. Une semelle en gomme vous assurera un meilleur amorti et une meilleure stabilité.

Les semelles intérieures doivent avoir une action amortissante afin d'absorber les chocs liés à la marche. Une matière comme le poron, par exemple, qui est une mousse au pouvoir élastique, retrouve sa forme initiale après chaque pas et absorbe les chocs de la marche jusqu'à 80%.

Choisissez vos chaussures pieds sensibles en cuir souples et robustes. Ces cuirs (le veau, l'élan, le nappa d'agneau…) apportent souplesse et douceur et permettent aux pieds les plus sensibles d'être chaussés. Des chaussures en cuir ou en fibres naturelles absorbent mieux l'humidité et gardent le pied au sec et sans odeur.

Pour les personnes qui souffrent de diabète, il est vivement conseillé de choisir des chaussures confectionnées sans couture intérieure afin d'éviter toute pression et donc toute blessure.

Bien déterminer votre pointure

Il est conseillé d'acheter ses chaussures en fin de journée lorsque les pieds sont gonflés. Lors de l'achat, mesurez vos 2 pieds car les pieds sont asymétriques, comme le corps, et il faut se baser sur le pied le plus long.
Privilégiez les chaussures qui proposent des demi-pointures afin d'être chaussé au millimètre près.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
J'accepte